Gros plan sur: famille Chabert

Publié le 21 avril 2013 par
Famille Chabert

Fiche d’identité.                              Fiche d’identité.                                          Fiche d’identité

Chabert Garance                             Chabert Marsanne                                     Chabert Ulysse

23/11/99                                            06/04/96                                                      27/04/94

 

Cette semaine, nous allons découvrir une famille tout nouvellement arrivée au club de Cadillac et qui a commencé à s’impliquer sur les différentes manifestations dès leur arrivé.

 

Club : Comment en es-tu venu à la pratique du handball et comment es-tu arrivé au club de Cadillac ?

Marsanne : J’ai découvert le handball au collège où je me suis mise à jouer avec l’UNSS. Et en arrêtant la danse j’ai décidé de m’inscrire dans un club. J’ai choisi le club de Cadillac car j’avais déjà des amis qui y jouaient.

Ulysse : En terminale j’ai voulu me remettre au sport (je n’en faisais plus qu’en cours depuis la cinquième), et tester un sport collectif alors que je n’avais pratiqué que des sports individuels. J’avais découvert le handball au collège et au lycée et j’avais des copains en -18 à Cadillac c’est donc naturellement que j’y ai suivi ma sœur.

Garance : J’ai plein d’amis qui font du hand et ils me demandaient quand j’allais m’y mettre et Ulysse et Marsanne en font à Cadillac donc j’ai suivi le mouvement.

 

Club : Qu’est-ce qu’il te plait dans le handball ?

Réponse unanime : Le fait que ce soit un sport collectif où le rôle de chaque joueur est important pendant les matchs.

 

Club : Qu’est-ce  que tu n’aimes pas dans le handball ?

Marsanne : L’état d’esprit de certaines équipes et de leur public qui est parfois loin de l’esprit sportif.

Garance : Les blessures bêtes faites à l’entraînement (rires).

Ulysse : Les blessures bêtes faites en match (nouveaux rires), le manque d’esprit sportif de certains joueurs et les arbitrages trop faibles qui peuvent gâcher l’ambiance d’un match (perdu ou gagné).

 

Club: Combien de temps penses-tu encore pratiquer le handball ?

Ulysse : Tant que mes études me le permettront, et après, le plus longtemps possible.

Marsanne : Je pense continuer tant que je pourrais. J’ai déjà arrêté pendant 3 mois et ça m’a manqué! Alors arrêter complétement, je n’y pense pas encore.

Garance : Ça dépend si on a une équipe, mais sinon jusqu’à ce que mes études m’en empêchent.

 

Club : Le joueur ou sportif qui te fait rêver ou qui t’as marqué ?

Garance : Camille Lopez pour son adresse au pied et parce qu’il a fait une super saison avec l’UBB.

Marsanne : Thierry Omeyer car je joue gardienne comme lui et que j’admire ses parades et son sang-froid. Et en féminin, je dirais Amandine Leynaud.

Ulysse : Vincent Defrasne (biathtlon) parce ce que je me rappellerais toujours de son arrivée lors des JO de Turin où il trébuche à 200m de l’arrivée mais où il arrive à rattraper et doubler le norvégien. Et en handball Daniel Narcisse parce qu’il a une détente extraordinaire.

 

Club : Quel est ton palmarès ?

Marsanne : J’ai commencé le handball en club il y a 3 ans, j’ai joué un an en -15 et je suis dans ma deuxième année de -18.

Ulysse : J’ai commencé le handball en -18 il y a 2 ans et cette année je joue dans l’équipe sénior.

Garance : J’ai commencé le handball cette année en -15 mais n’ai malheureusement pas pu faire de match  car nous ne sommes pas assez pour monter une équipe.

 

Club : As-tu un dernier mot que tu souhaiterais faire partager à nos lecteurs ?

Marsanne : Le hand est un beau sport qui est devenu pour moi un sport de famille quand mon frère et ma sœur s’y sont mis (et mon père en faisait aussi étant jeune). C’est aussi un sport de rencontre et d’entraide, alors venez-vous inscrire!

Garance : On recrute chez les -15 filles.

Ulysse : Il y a une super ambiance dans l’équipe sénior et j’espère que les gens viendront nombreux nous supporter pour la fin de la saison.

Laisser un commentaire